des formes pointues et œuvres hybrides de chorégraphes contemporains, des plus émergents aux plus confirmés
Festival
Créé en 2012 avec l’arrivée de Dominique Hervieu, le festival Sens Dessus Dessous bouscule nos certitudes chorégraphiques et se veut faire le lien artistique entre deux éditions de la Biennale de la danse. S’y rassemblent des formes pointues et œuvres hybrides de chorégraphes contemporains, des plus émergents aux plus confirmés. Leur dénominateur commun étant un goût prononcé pour la recherche et l’expérimentation.
 
Pour cette 10e édition, la Maison de la Danse - Pôle européen de création est heureuse de partager avec le public une semaine de pépites à découvrir, signées par des artistes confirmés ou émergents, locaux ou internationaux !
On associe souvent la recherche chorégraphique à une dimension conceptuelle, ardue ou hermétique. Cette nouvelle édition va démontrer le contraire. Aujourd’hui, un grand nombre de chercheurs se rapprochent de l’humain, du lien entre les êtres, quelques fois grâce à une forme de narration très inventive, une grande sensualité ou en convoquant des récits ancestraux. C’est ce parcours dédié à toutes les formes d’amour et à la complexité de ces sentiments profonds que vous pourrez découvrir durant le festival Sens Dessus Dessous.
 
Jeune chorégraphe norvégien, Alan Lucien Øyen fait partie du club très fermé des artistes qui ont créé pour le Tanztheater Wuppertal - Pina Bausch. Il nous embarquera dans les méandres des relations humaines avec un remarquable sens de la théâtralité.
Jan Martens, figure de la nouvelle vague flamande, nous offrira un duo très sensuel sur la passion amoureuse, tandis que la danseuse-chorégraphe Kaori Ito et l’acteur Yoshi Oïda redonneront vie à une histoire légendaire du théâtre Nô, dans laquelle un vieil homme tombe amoureux d’une danseuse. Le jeune prodige de la danse israélienne Adi Boutrous qui nous emmènera sur les chemins de la fraternité et de la camaraderie entre 4 hommes d’une grande sensibilité, loin de la domination masculine. Enfin, l’artiste engagé Youness Aboulakoul interrogera les notions de frontière entre les lieux, les êtres, et leurs capacités à générer des conflits.
 
À la Maison, nous avons pensé qu’en 2022, nous aurons besoin de beaucoup de danse et d’amour !
 

LA PROGRAMMATION 2022
Lieu
Maison de la Danse
MARS
Mardi 1
19:00
Samedi 12
23:30

De 8€ à 25€