(La)Horde investit de nouveau la Maison de la Danse avec un projet ambitieux et inattendu, Marry Me In Bassiani.
Création 2019
Lors de la dernière Biennale de la danse, le public a pu découvrir le jeune collectif (LA)HORDE avec To Da Bone, qui puisait sa matière dans les danses post-Internet, notamment le Jumpstyle. Création pour quinze interprètes, Marry Me In Bassiani continue l’inépuisable exploration du web et s’inspire de danses traditionnelles géorgiennes découvertes sur Internet. Le trio de trentenaires décide de se rendre en Géorgie, pays qui bruisse de liberté sous un vernis très conservateur. De la rencontre avec des danseurs du Ballet Iveroni va naître ce nouvel opus, baptisé en écho du nom d’un club underground de Tbilissi en passe de détrôner le Berghain, célèbre club techno berlinois. À l’image de leur créativité polymorphe, entre installation plastique, court-métrage et performance scénique, on peut imaginer cette création aussi polyvalente, évolutive et intense que la précédente, entre danses de mariage et deep-techno !
 
(LA)HORDE • Marry Me In Bassiani • Création 2019
15 interprètes - Conception et mise en scène (LA)HORDE - Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel - Composition sonore Sentimental Rave - Design sonore Jonathan Cesaroni - Musique traditionnelle Tamaz Beruashvili, Aluda Janashvili, Davit Qavtaradze (musiciens), Zaza Gochitashvili (régisseur son), Tornike Gabriadze, Ciuri Mchedlidze (chanteu.r.se.s) - Mixage musique traditionnelle Bar Zalel et remixé par Zed Barski - Scénographie : Julien Peissel, assisté de Léa Chardin et Elena Lebrun - Construction du décor atelier du Grand théâtre de Loire-Atlantique - Conception lumière Patrick Riou et Boris Eisenmann - Assistants artistiques Lily Sato et Julien Ticot - Styliste costumes Juan Corrales en collaboration avec Y/PROJECT - Regard extérieur Jean-Christophe Lanquetin - Répétitrice Natia Chikvaidze - Régisseurs généraux Guillaume Allory et Sébastien Mathé - Régisseur son Jonathan Cesaroni - Crédit photographique (LA) HORDE
 
Production (LA)HORDE. Coproduction MAC - Maison des Arts de Créteil, Théâtre de la Ville - Paris, les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Maison de la danse de Lyon, TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers, Centre chorégraphique national de Nantes, Les Salins - Scène nationale de Martigues, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, Charleroi danse, Teatro Municipal do Porto, Kampnagel Hambourg, la Comédie de Clermont-Ferrand, Fondation BNP-Paribas, Institut français, Fonds Transfabrik– Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant. Ce projet a été nominé pour le Prix FEDORA - VAN CLEEF & ARPELS pour le Ballet 2019. Cofinancé par le programme Europe créative de l’Union européenne.. Soutien Grand T – Nantes. (LA)HORDE est soutenue par la Fondation BNP Paribas. (LA)HORDE est artiste associé à la MAC – Maison des Arts de Créteil. (LA)HORDE est en résidence à la Gaîté Lyrique.
 

Durée: 1H15

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Vendredi 13
20:30
Samedi 14
20:30

TARIF B

SÉRIE 1 : 40-37€

SÉRIE 2 : 36-33€

-18 ANS : 20€

Conseillé à partir de 14 ans

Essayez autre
chose
En savoir plus
27-29 mai 2020
MATHURIN BOLZE
Les hauts plateaux