Avec Ode to the attempt qui déconstruit le mythe de l’artiste et Period Piece, pensé comme une métaphore du combat, Jan Martens s’est imposé comme une figure incontestable de la nouvelle vague flamande.
création 2020
Issu de la nouvelle génération d’artistes belges, Jan Martens vient à Lyon pour la première fois avec deux pièces dans lesquelles il détourne les codes de la création.
Ode to the attempt est un solo autoportrait avec ordinateur et écran géant sur lequel il inscrit dix tentatives pour faire un spectacle. Avec humour et sincérité, il invite le spectateur à entrer dans son processus de création, lui confiant ses convictions, ses hésitations, sa recherche du perfectionnisme mais aussi la manipulation. À travers la danse, la parole et l’écriture, il déconstruit son propre mythe tout en libérant sa créativité.
Sur une musique de Henryk Górecki, Period Piece se veut une métaphore du combat que nous menons en tant qu’êtres humains, en essayant de comprendre et d’apprivoiser des choses bien plus grandes que nous. L’ancien et le nouveau, le sérieux et l’absurde, le minimal et l’exubérant se mêlent dans cette composition qui célèbre les possibilités du corps et de l’esprit humains. Créé à l'occasion du programme Danser Encore de l'Opéra de Lyon, ce solo tente de rassembler les contraires : se délecter de la danse « à l’ancienne », tout en essayant d’atteindre de nouveaux horizons.

la presse en parle
 
"Fougueux et drôle !"
le monde

 
Jan Martens • Ode to the attempt • 2014 • Solo - Chorégraphie, interprétation Jan Martens • Period pieceCréation 2020 • Solo - Chorégraphie et concept Jan Martens - Collaboration et interprétation Kristina Bentz - Musique Henryk Górecki Trois danses (Presto, marcatissimo, Andante cantabile – Tranquillo Antoni Wit / Warsaw Philarmonic Orchestra) - Lumières Rudy Parra, Ballet de l’Opéra de Lyon - Costumes Les équipes du Ballet de l’Opéra de Lyon - Crédit photographique Charlène Bergeat
 
Diffusion internationale A Propic - Line Rousseau et Marion Gauvent. Period piece : Production Opéra national de Lyon. Ode to the attempt : Production GRIP. Remerciements Jeroen Bosch, Kristin de Groot, Michel Spang, Joris van Oosterwijk et tous les partenaires du projet. Partenaires Jheronimus Bosch 500 ; Comune di Bassano del Grappa ; Dance Umbrella London ; La Briqueterie/CDC du Val de Marne ; D.ID Dance Identity ; Festival CEMENT et Dansateliers Rotterdam.
 

Durée: 1h15 entracte compris

Lieu
Maison de la Danse
FÉVRIER
Lundi 22
20:00

Tout public

Pass : 13€

Location : 13€

Conseillé à partir de 14 ans