Amala Dianor

Après un parcours de danseur hip hop, Amala Dianor intègre en 2000 l’École Supérieure du CNDC d’Angers. Dès 2002, il travaille comme interprète pour des chorégraphes de renom aux univers variés. En 2012, après avoir remporté le Concours [Re]connaissance, il crée sa compagnie. Glissant dʼune technique à l’autre avec virtuosité — hip hop, néo-classique, contemporain... —, Amala Dianor est surtout attiré par la rencontre de tous ces mondes : il hybride les formes et déploie une poétique de l’altérité. 
En 2020, il est chorégraphe invité sur Urgence, une création transverse théâtre-danse signée par la Cie HKC, qui verra le jour à la Biennale de la danse 2021. Il prépare également pour le Festival Sens Dessus Dessous 2021 la création Point Zéro qu’il interprètera avec Johanna Faye et Mathias Rassin. Il s’engage parallèlement pour la formation de danseurs pré-professionnels en France puis en Afrique de l’Ouest avec le projet Siguifin, création collective avec Ladji Koné, Alioune Diagne et Naomi Fall, dont la Première aura lieu à Suresnes Cités Danse en 2021.
Amala Dianor est artiste associé à la Maison de la Danse pour la saison 2020-21.

 


Point zero

Amala Dianor a été accueilli sur le plateau de la Maison de la Danse du 26 au 30 octobre 2020 pour une résidence de création du spectacle Point Zéroavec la danseuse Johanna Faye et le danseur Mathias Rassin.
 

• interview coupé-décalé

 

• Reportage vidéo : dans les coulisses de la résidence

 

• Reportage photo dans les coulisses

 


wo man

Amala Dianor a été accueilli au Studio de la Maison de la Danse du 9 au 14 novembre 2020 pour une résidence de création du spectacle Wo Man avec la danseuse Nangaline Gomis.

 

• Reportage photo dans les coulisses

 

• Reportage vidéo : Amala Dianor et Nangaline Goumis